SPIRALE

mardi 30 janvier 2018

LES SAUVAGES

alaune_sauvages_001

LES SAUVAGES

Conception et chorégraphie Sylvère Lamotte · Cie Lamento

Les Sauvages est un quintette masculin qui interroge la notion d’identité à travers les relations de l’individu au groupe. Comment s’intégrer dans un collectif ? Où se tient la limite entre moi et les autres ? Que modifie en moi le contact avec l’autre ? Autant de questions que Sylvère Lamotte explore à travers le corps des danseurs.

Ils ont à peine trente ans mais déjà plus d’une décennie de danse intensive chevillée au corps. L’expérience dansée leur offre une entrée privilégiée dans le domaine des sensations, de l’intuition, des émotions, autant de zones d’exploration de soi et de l’autre. Adeptes d’une danse-contact très physique, ils puisent dans les ressources de l’improvisation pour se mettre en jeu dans des situations qui appellent chacun à se positionner et à interagir avec les autres.

Parmi eux, Sylvère Lamotte est l’instigateur de cette mise en commun qui, au-delà de la performance, prend son sens dans un échange sensible, singulier pour chacun. Il interroge ainsi l’identité sous sa forme la plus immédiate, lisible à même les corps, et dans le rapport touchant-touché.

Et oui j'ai souvent piqué du nez, il me manque des codes. J'ai tout compris mais pas un frisson, pas une émotion.

Posté par Pielline à 17:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


mercredi 24 janvier 2018

PANG

PANG feat. MonkeyMix - Les potes à Jé

 

Posté par Pielline à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

samedi 20 janvier 2018

SHAHIN NOVRASLI SOLO

alaune_shahin_001

SHAHIN NOVRASLI SOLO

Piano Shahin Novrasli · Azerbaïdjan

Découvert et adoubé par le géant du piano Ahmad Jamal, Shahin Novrasli, originaire du Caucase, est la nouvelle perle du piano jazz. Il propose une fusion très réussie entre la musique traditionnelle azérienne et le jazz.

Sous l’influence du légendaire Vagif Mustafa Zadeh qui fut le premier à mixer jazz et musique traditionnelle azérienne, et avec une liberté qui rappelle celle du grand improvisateur Keith Jarrett, Shahin Novrasli crée rapidement un univers original : un mariage très lyrique entre jazz, musique classique et tradition musicale azérie. Sous l’impulsion d’Ahmad Jamal, ce jeune pianiste s’est récemment révélé sur la scène internationale comme l’un des plus prometteurs de sa génération.

En témoigne son récent opus, Émanation, loué par toute la critique. Des mélodies parfumées d’épices, de puissantes harmonies savantes, des rythmes orientaux qui ondulent de plaisir : ce concert solo s’annonce comme l’un des grands moments de cette saison musicale !

Eh oui j'ai trouvé le premier morceau trop long. J'ai cherché les sonorités orientales...

Posté par Pielline à 22:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Poème

LE CHAT OUVRIT LES YEUX,

LE SOLEIL Y ENTRA.

LE CHAT FERMA LES YEUX

LE SOLEIL Y RESTA.

VOILA POURQUOI LE SOIR,

QUAND LE CHAT SE REVEILLE,

J'APERCOIS DANS LE NOIR

DEUX MORCEAUX DE SOLEIL.

Maurice Carême

 

Posté par Pielline à 16:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

Abdullah Ibrahim - Ishmael

Abdullah Ibrahim - Ishmael

 

Matière musicale envoutante qui va nous servir de palette dans l'atelier soundpainting.

Expérience inoubliable que le soundpainting...

 

 

Posté par Pielline à 09:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


mercredi 10 janvier 2018

FRERES

alaune_freres_003

FRÈRES

Mise en scène les Maladroits & Éric de Sarria

Deux frères prennent la cuisine familiale comme terrain de jeu pour reconstituer l’histoire de leur grand-père, immigré en France dans les années trente. À l’aide d’ustensiles et de denrées du quotidien, ils redonnent vie à cette épopée familiale tout en touchant du doigt la grande Histoire – celle des Espagnols fuyant le franquisme. Un théâtre d’objets à la fois ludique, touchant et grave.

La table de la cuisine devient le théâtre des événements : dans une mise en scène qui ressemble à un bac à sable, les comédiens utilisent ce qui leur passe par la main pour reconstituer, à la manière d’un jeu de rôles, l’histoire de leurs ancêtres. Café, sucre, mais aussi ustensiles plus ou moins sonores…

Tout participe à reconstruire les étapes de l’exil, depuis le départ d’Espagne jusqu’à l’arrivée dans les Pyrénées. Pris par l’histoire, les deux frères poussent le jeu plus loin que prévu… Ce théâtre d’objets aborde, avec une ingénieuse distance, les questions d’exil et d’intégration, de résistance et de liberté. En revisitant leur héritage – qui est aussi le nôtre – ces comédiens interpellent les consciences sur l’histoire contemporaine comme pour mieux appréhender l’avenir.

Emotions, émotions, rires, rires

Posté par Pielline à 23:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Voeux 2018

Une contrainte = RECYCLER

VOEUX

VOEUX1

VOEUX2

VOEUX3

Posté par Pielline à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

mercredi 3 janvier 2018

Crocodile from an island

20171231_081403

Posté par Pielline à 11:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

samedi 16 décembre 2017

CARMEN

alaune_carmen_004

CARMEN

Mise en scène Nelly Heuzé · direction musicale Grégoire Vanherle · d’après Georges Bizet

Sublimé par des airs irrésistibles, Carmen conte la soif de liberté de l’une des héroïnes les plus sulfureuses du répertoire lyrique. Forte de vingt ans d’expérience avec le Chœur d’Orphée, Nelly Heuzé réalise son rêve le plus cher : monter l’œuvre de Georges Bizet dans sa version originale et intégrale. Soixante-dix artistes de Sarthe et d’ailleurs donnent corps à cet opéra mythique.

« L’amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser » : dès les premières phrases chantées par Carmen, l’histoire résonne. À Séville, dans une atmosphère aux accents andalous, empreinte de « siesta » et de corridas, se trame une passion fatale : celle d’une gitane indomptable qui préfère mourir plutôt que de céder à un homme qu’elle n’aime plus.

Avec Grégoire Vanherle à la direction musicale, la mise en scène, légère et réjouissante, met en valeur le caractère et la richesse émotionnelle des personnages. Au centre d’une foule de chanteurs, dont la jeune soprano sarthoise Pauline Pelosi, les deux rôles titres l’emportent par leur charisme : Rachel Guilloux en incandescente Carmen, Yanis Benabdallah en Don José saisissant.

GENIAL, GENIAL, GENIAL. Cela m'a fait bien plaisir de retrouver des solistes avec qui j'ai pris des cours ou qui ont chanté des oeuvres avec le Choeur départmental de la Sarthe dans lequel j'ai chanté pendant 15 ans. Sauterelle n°3 est venue avec mooi - soirée entre filles.

Posté par Pielline à 23:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

mercredi 29 novembre 2017

YO GEE TI

alaune_yogeeti_006

YO GEE TI

CCN Créteil & Val-de-Marne · Cie Käfig · direction Mourad Merzouki

Yo Gee Ti est une création de Mourad Merzouki entremêlant les genres et les cultures, dans une atmosphère envoûtante. La rencontre entre l’Europe et l’Asie, entre hip-hop et danse contemporaine, crée un mélange à la fois troublant et apaisant qui relie à merveille l’humain et la nature.

Dans des décors et costumes en laine épaisse du styliste et designer Johan Ku, cinq artistes hip-hop français et cinq danseurs contemporains taïwanais enchaînent des tableaux fantasmagoriques. Le chorégraphe et directeur du Centre chorégraphique national de Créteil et du Val-de-Marne – Cie Käfig, accueilli la saison passée avec Pixel, a composé une troupe réunissant deux écoles, deux langages mais aussi deux physicalités très différentes.

Sa chorégraphie, qui ne laisse rien au hasard, met en exergue ce pas de l’un vers l’autre, dans une scénographie à l’esthétisme brut sublimée par de somptueuses lumières. La musique originale d’as’n fusionne elle aussi les cultures en mêlant violoncelle, percussions orientales et cordes asiatiques. Un voyage d’une poésie surprenante.

Que d'émotions ! Le rappel à l'Asie m'a fait pensé à Myasaki.

Lézard vert, sauterelle n°3 et moi-même sommes repartis envoutés

Posté par Pielline à 22:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]