alaune_levide_003

LE VIDE – ESSAI DE CIRQUE

De Fragan Gehlker · Alexis Auffray & Maroussia Diaz Verbèke

« Nous n’écrirons pas vraiment de texte de présentation qui vous promette un spectacle “poétique, drôle et profond”, ou “onirique, décalé et émouvant”, et encore moins “porté par la grâce” ou “qui arrête le temps”. Tant d’autres textes vous ont promis la même chose, comment pourriez-vous croire celui-ci ? Il n’y a pas non plus de fausse humilité : il faut que vous veniez. Certes, il n’y a que quelques cordes et deux types mais on pense que ça vaut le coup. — Le Vide

Inspiré du texte d’Albert Camus, Le Mythe de Sisypheessai sur l’absurde, Le Vide – essai de cirque, peut se voir autant comme une performance réjouissante que comme une pièce philosophique. Posté au pied d’une multitude de cordes qui pendent du plafond, un acrobate se lance à leur assaut, défiant sans relâche les lois de la gravité. De corde en corde, il doit faire face à l’imprévu, l’immaîtrisable, remobiliser ses forces pour assouvir son désir d’ascension...

Au sol, un étrange régisseur, muni d’un micro, d’un violon, d’un radiocassette et d’une bande magnétique, semble agir au gré d’un hasard ironique. Installé au plus près de ces deux personnages insolites, le public devient le témoin d’une histoire sans fin, aux multiples rebondissements... Porté par un souffle utopique, ce spectacle déclenche le rire autant que des émotions intimes. Ames sensibles, bienvenues !

Ca m'a parlé aux tripes, au coeur. J'en pleure.