alaune_carmen_004

CARMEN

Mise en scène Nelly Heuzé · direction musicale Grégoire Vanherle · d’après Georges Bizet

Sublimé par des airs irrésistibles, Carmen conte la soif de liberté de l’une des héroïnes les plus sulfureuses du répertoire lyrique. Forte de vingt ans d’expérience avec le Chœur d’Orphée, Nelly Heuzé réalise son rêve le plus cher : monter l’œuvre de Georges Bizet dans sa version originale et intégrale. Soixante-dix artistes de Sarthe et d’ailleurs donnent corps à cet opéra mythique.

« L’amour est un oiseau rebelle que nul ne peut apprivoiser » : dès les premières phrases chantées par Carmen, l’histoire résonne. À Séville, dans une atmosphère aux accents andalous, empreinte de « siesta » et de corridas, se trame une passion fatale : celle d’une gitane indomptable qui préfère mourir plutôt que de céder à un homme qu’elle n’aime plus.

Avec Grégoire Vanherle à la direction musicale, la mise en scène, légère et réjouissante, met en valeur le caractère et la richesse émotionnelle des personnages. Au centre d’une foule de chanteurs, dont la jeune soprano sarthoise Pauline Pelosi, les deux rôles titres l’emportent par leur charisme : Rachel Guilloux en incandescente Carmen, Yanis Benabdallah en Don José saisissant.

GENIAL, GENIAL, GENIAL. Cela m'a fait bien plaisir de retrouver des solistes avec qui j'ai pris des cours ou qui ont chanté des oeuvres avec le Choeur départmental de la Sarthe dans lequel j'ai chanté pendant 15 ans. Sauterelle n°3 est venue avec mooi - soirée entre filles.