alaune_mona_001

MONA

Conception Emily Loizeau

Auteur-compositrice et chanteuse franco-britannique, Emily Loizeau développe depuis une douzaine d’années un univers très personnel, constellé de chansons au charme intemporel, comme L’autre bout du monde. Désirant couper avec les codes du concert, elle revient à ses premières amours, le théâtre, pour deux concerts-spectacles : Mona, une fable rocambolesque, et run, run, run – Hommage à Lou Reed, inspiré de la légende du rock.

 De paroles en musiques, Emily Loizeau raconte, avec les musiciens et les comédiens qui l’accompagnent, la drôle d’histoire de Mona, née à l’âge de 73 ans. Le journal de bord de sa mère égrène les événements absurdes qui suivent cette naissance : une sorte de descente aux enfers rocambolesque où l’émotion se joue sur le fil.

 « Quelque chose a dû mal tourner. Ils ont foiré la péridurale, contamination virale, dégénérescence des cellules du cerveau, vieillissement prématuré des tissus, tout ça instantané, irréversible et ma fille a la gueule d’une vieille... ». Alors que personne ne détecte d’anomalie, la mère de Mona sent instantanément que quelque chose ne tourne pas rond. Les médecins empilent les diagnostics, mais Mona se flétrit à vue d’œil et peu à peu se remplit d’eau.

 Attention naufrage imminent ! Il lui faut de l’amour… Dans un univers à la Lewis Caroll où tout semble inversé, cette histoire brasse, avec une tendre ironie, les peurs liées à la maternité, à la naissance, au vieillissement et à la mort. Entre dialogues délirants et chansons poétiques, Emily Loizeau signe avec Mona une fable très singulière, une fantaisie très rock.

Voilà , dernier spectacle poour nous cette saison et aussi fin d'une tournée de deux ans d'Emily Loizeau. Le rock, la tendresse et la folie furent au rendez-vous. Sa mère a été dévorée par une psychoses et elle l'a accompagnée.

On en redemande.